01 octobre 2006

La technologie qui a permis l'analyse 3D de La Joconde exportée en France

SGELa firme qui commercialise la technologie à l'origine de l'analyse en trois dimensions de La Joconde, a annoncé vendredi un accord avec le Centre de recherche et de restauration des musées de France afin de mettre en valeur le patrimoine français. La compagnie canadienne Arius 3D commercialise le système de balayage laser en couleurs et en trois dimensions mis au point par le Conseil canadien de la recherche scientifique. Cette technique a été utilisée pour une étude de la Joconde, commanditée par le musée du Louvre. Dévoilée cette semaine, l'étude conclut que Mona Lisa venait d'accoucher de son deuxième enfant lorsqu'elle a été immortalisée par Léonard de Vinci. La technologie canadienne a permis de découvrir que Mona Lisa était enveloppée d'un "voile de gaze" fine et transparente, attaché à l'encolure du corsage, normalement porté à l'époque par les femmes enceintes ou venant d'accoucher. L'accord signé avec le Louvre vise à appliquer cette technologie à certaines des pièces maîtresses du patrimoine culturel et historique français, a précisé le groupe canadien.

Posté par Nassim90 à 21:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La technologie qui a permis l'analyse 3D de La Joconde exportée en France

Nouveau commentaire