Gtoumi

04 octobre 2006

Oh les blondes!!!!



Comment occuper une blonde toute la journée ? Inscrire "retournez" de chaque côté d'une feuille...


Comment une blonde fait-elle pour allumer la lumière après avoir fait l'amour ? réponse : elle ouvre la portière


Quelle est la première chose que fait une blonde le matin ? Elle rentre chez elle !

Pourquoi les blondes lorsqu' elles se douchent, apres s'etre laves des cheveux, courent dans la douche ? Parceque sur le shampoing c est ecrit "WASH AND GO"


Comment faire pour qu'une blonde se suicide? Tu installes un miroir dans le fond de la piscine…


Quelle est la difference entre une blonde et une boule de bowling? On ne peut mettre que 3 doigts dans la boule de bowling.


quel est la difference entre une blonde et un ordinateur ? -dans un ordinateur on rentre une seule fois les données..


Posté par Nassim90 à 22:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Johnny halliday va ouvrir un resto...



Johnny halliday va ouvrir un resto... Il va donc voir son ami Eddy Mitchell pour lui parler de son projet. Eddy: Comment vas tu l'appeler ton resto ? Johnny: Ah que je vais l'appeler Mes Couilles Mickey... Eddy: Mes Couilles Mickey ?!! Ca ne va pas ? Tu ne vas pas l'appeler comme ça ,il ne marchera jamais !!! Johnny: Ben si, En face de chez moi il y a un resto toujours plein et il s'appelle... Ma Queue Donald...



Posté par Nassim90 à 22:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ma femme et moi ...



"Ma femme et moi étions assis dans le lit la nuit dernière, discutant des choses de la vie. Nous parlions de l'idée de vivre ou mourir. Je lui dis: "Ne me laisse jamais vivre dans un état végétatif, dépendant d'une machine ou de potions quelconques. Si tu me vois dans cet état, débranche tous les éléments qui me maintiennent en vie" Sur ce, elle s'est levée, a débranché le cable de la TV et m'a enlevé ma bière. Salope ....



Posté par Nassim90 à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Harcèlement



Un homme va voir une collègue de travail et lui dit que ses cheveux sentent bon.La femme devient furieuse, folle de rage et va immédiatement dans le bureau du patron. Elle explique la situation et dit : - Je veux faire une déposition de plainte pour harcèlement sexuel... Le patron dit : - Qu'est-ce qu'il y a de mal là-dedans ? Un collègue de travail vous dit que vos cheveux sentent bon et vous voulez> porter plainte ? Elle répond : - C'est un nain !!!



Posté par Nassim90 à 22:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le président indonésien a reçu deux millions de SMS en 15 mois

SGELe président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono, qui avait appelé en juin 2005 la population à lui transmettre ses doléances par SMS, a reçu depuis deux millions de messages sur son téléphone cellulaire. Sur ce total, seulement 300.000 messages étaient porteurs d'une plainte jugée sérieuse, a précisé le journal Koran Tempo. "J'ai besoin d'un boulot, Monsieur le Président! J'ai aussi besoin d'une femme et je voudrais un rendez-vous avec elle! SVP aidez-moi, vous êtes bien le président?" mentionnait l'un des deux millions de SMS envoyés. Une femme a envoyé un SMS au président Yudhoyono en lui demandant un téléphone portable, son mari refusant selon elle de lui prêter le sien. Le dirigeant du quatrième pays le plus peuplé du monde avait rendu public son numéro de téléphone cellulaire personnel (0811109949), en encourageant les Indonésiens à lui envoyer directement des messages concernant les difficultés qu'ils rencontraient avec l'administration bureaucratique de l'archipel. Ce service avait vite été saturé mais avait continué de fonctionner avec le numéro 9949, en référence à la date de naissance de M. Yudhoyono, né le 9 septembre 1949. Les Indonésiens sont très friands des SMS. Ces courts messages transmis par téléphone portable représentent un moyen de communication économique dans un pays où moins de 4% de la population ont accès à une ligne fixe.

Posté par Nassim90 à 22:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 octobre 2006

Trou record dans la couche d'ozone au-dessus de l'Antarctique

SGELa couche d'ozone, qui protège la terre des rayonnements ultra-violets du soleil, affiche pour 2006 les pertes les plus importantes jamais enregistrées dans le cours d'une seule année au-dessus de l'Antarctique, a annoncé lundi l'Agence spatiale européenne (ESA). Les mesures de la couche d'ozone effectuées par les satellites de l'ESA font apparaître une perte de 40 millions de tonnes en octobre, dépassant le précédent record de 39 millions de tonnes enregistré en 2000, indique l'agence dans un communiqué. Ce déficit est calculé en mesurant la superficie et la profondeur du trou dans la couche d'ozone, située dans la stratosphère à environ 25 km au-dessus de la terre. Cette année, le trou atteint environ 28 M de km2, soit une superficie équivalente à celle mesurée en 2000 et sa profondeur - estimée à 100 unités Dobson - atteint le record mesuré en 1990, poursuit l'ESA. Une unité Dobson (DU, pour Dobson Unit en anglais) est définie comme une couche de 0.01 mm d'épaisseur à la température et à la pression de l'atmosphère standard. L'ozone, une molécule issue de l'oxygène, permet de filtrer les rayonnements dangereux des ultra-violets du soleil qui endommagent la végétation et peuvent provoquer des cancers de la peau. La couche d'ozone qui protège ainsi la terre est endommagée par la production et l'usage du produits chimiques, spécialement le chlore et les chlorofluorures de carbone (CFC, gaz d'aérosols et réfrigérants). La réaction chimique qui altère la couche d'ozone atteint son maximum sur les températures froides de haute altitude durant l'hiver en hémisphère sud, normalement de fin août à octobre. "Une perte aussi significative suppose des températures très basses dans la stratosphère combinée à la lumière du soleil", a expliqué Claude Zehner, ingénieur atmosphérique à l'ESA. "Cette année, cette perte extrême enregistrée peut s'expliquer par les plus faibles températures enregistrées au-dessus de l'Antarctique depuis 1979", a-t-il ajouté. L'étude de l'ESA confirme les craintes exprimées vendredi par l'Organisation météorologique mondiale (OMM), qui prévenait déjà que le trou dans la couche d'ozone atteindrait en 2006 un nouveau record. Au cours de la dernière décennie, la couche d'ozone a diminué en moyenne de 0,3% par an. Pour la protéger, des restrictions d'usage des CFC ont été décidées par le Traité de Montréal du 16 septembre 1987. Malgré ces restrictions, la quantité de pollution stockée dans l'atmopshère est telle que des trous semblables à celui observé aujourd'hui devraient continuer d'apparaître dans les 20 prochaines années, selon les experts de l'OMM.

Posté par Nassim90 à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'Homme numérique existe-t-il?

SGEAprès Homo erectus et Homo sapiens, Homo numericus existe-t-il? Pour des sociologues, chercheurs et industriels, il est encore une construction imaginaire qui renvoie à de nouvelles pratiques culturelles et sociales bien réelles. L'Homme numérique "existe sans exister: c'est très largement un idéal inventé par l'industrie des télécoms et de la pub", explique Monique Dagnaud, chercheur au Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Il renvoie à des pratiques culturelles réelles "mais ne les résume pas toutes", affirme-t-elle, en marge d'un colloque international sur les mutations du secteur culturel, réuni fin septembre à Paris par le CNRS. Aujourd'hui, Homo mumericus ce pourrait être, selon cette sociologue, l'internaute, mobile avec son portable ou sédentaire devant son PC, qui est à la fois consommateur et producteur de contenus en réseau. Il surfe sur des sites marchands ou gratuits, d'enchères et de téléchargement, et peut en même temps communiquer sur des blogs, vlogs, chats et messagerie directes ou postées. Au cours de la décennie 1996-2006, la France a connu un véritable boom de la culture en réseau et le nombre de foyers français connectés à internet a été multiplié par 100, pour atteindre près de 10 millions, selon une étude de Médiamétrie. Mais Monique Dagnaud ne croit pas à l'idée d'un homme nouveau qui s'éloignerait des médias de masse pour se recentrer exclusivement sur le monde des réseaux, sonnant ainsi le glas du papier, du cinéma, et de la télé. On s'aperçoit, dit-elle, que les individus regardent de plus en plus la télévision: en France, le temps d'écoute de la télévision a augmenté de trente minutes par jour entre 1996 et 2006. Les statistiques du Centre national du cinéma (CNC) et du Syndicat national de l'édition (SNE), illustrent elles aussi cette résistance à la culture en réseau, avec une progression de 12,5% des entrées en salle sur les sept premiers mois de 2006 et un bond de près de 11% des ventes de livres de poche en 2005. Pour les industriels, Homo numericus, objectif de leurs nouvelles stratégies, serait un individu connecté en permanence, en toute mobilité. "L'Homme numérique c'est moi!", annonce, sans y croire, Xavier des Horts, directeur de la communication de Nokia France, contacté sur le fixe de son bureau parisien. Il répond en direct de New York sur son "multimedia computer" (MC), un boîtier de 120 grammes, de 99 mm de long et 53 mm de large, sur lequel il peut "surfer, regarder la télévision, lire les journaux français sur internet, récupérer (ses mails), envoyer photos ou vidéos de (son) voyage à (ses) enfants, et (se) repérer dans New York grâce au logiciel de navigation cartographique de son MC, tout en écoutant (ses) chansons préférées". "Mais il faut savoir décrocher", dit-il. Il confie avoir pris son petit déjeuner en lisant USA Today sur papier, emporté un livre pour son voyage de retour, et préférer le meccano avec son fils aux jeux vidéo. La convergence numérique totale (quadruple play) sur un seul support entre téléphone fixe, télévision, internet et mobile, nouvel eldorado pour les équipementiers et opérateur des télécoms, pourrait être "un grand pas vers l'homme numérique parfait", estime Hadmut Holken. "Encore faut-il que les utilisateurs fassent systématiquement le choix de le franchir", conclut, dubitative, cette directrice d'un cabinet d'analyse de marché spécialisé dans les télécoms.

Posté par Nassim90 à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le GPS, plus seulement en voiture, mais dans la poche et dans son mobile

SGEProduit élitiste quand elle est intégrée au tableau de bord des voitures, la navigation GPS a séduit les Européens sous la forme de petits appareils nomades et plus abordables, un énorme succès qui intéresse aussi la téléphonie mobile. "Cette année 10 millions d'unités GPS nomades seront vendues en Europe de l'Ouest, contre seulement deux millions de véhicules équipés d'un système de navigation embarquée", remarque Benoît Simeray, directeur commercial Europe du Sud du néerlandais Tomtom, leader du secteur avec 60% du marché européen. La raison est simple: un GPS intégré à la voiture coûte au minimum 2.000 euros, sa version portable commence dans les 250 euros. Le premier est apparu dès les années 1990, mais c'est l'arrivée du second, il y a trois ans, qui a permis de démocratiser cette technologie. D'un côté, un GPS "avec un plus grand écran et totalement intégré au design du tableau de bord", détaille Sébastien Rosnet, responsable marketing de la division "son embarqué" de Pioneer, qui représente 60% des ventes de GPS intégré en France. "C'est aussi plus précis, car le GPS est connecté à d'autres capteurs, comme la vitesse de la voiture ou la pente de la route", assure-t-il. Le GPS, en plus de guider le conducteur, devient "une vraie centrale multimédia, il lit la radio, les DVD, il peut informer du niveau d'essence, de l'état de la voiture...", explique Nicolas Mougenot, directeur commercial de groupe d'électronique Alpine qui souligne qu'au Japon, ce sont ces systèmes embarqués qui sont les plus prisés. Les Européens ont, eux, fait le choix de la mobilité... et des petits prix: "Nous avons cassé beaucoup de barrières à l'achat du GPS en proposant des produits moins chers, plus simples à utiliser et portables, donc même si on vend sa voiture ou si on prend une voiture de location, on peut continuer à utiliser son GPS", note M. Simeray. Le GPS portable peut aussi devenir piéton et est facilement mis à jour. Selon l'institut d'études Gfk, cet appareil est devenu l'un "des produits stars de l'électronique de loisirs": "le GPS ne sert plus seulement à aller d'un point A à un point B, on y a rajouté les radars, les infos trafic, des informations touristiques, un lecteur MP3...", souligne Nicolas Ferry, responsable constructeurs automobiles à Garmin, concurrent de Tomtom. De quoi intéresser la téléphonie mobile, qui équipe déjà ses terminaux de fonctions multimédia: Nokia va lancer son premier modèle avec GPS intégré et Orange sortira en novembre un téléphone similaire, l'un des tout premiers en Europe. "A terme, cela deviendra une fonctionnalité de base du téléphone, comme envoyer des SMS", estime Jacques Garcin, directeur des applications automobiles à Orange. Ce sera aussi un revenu supplémentaire pour l'opérateur: pour un usage illimité du GPS, il faudra payer 10 euros par mois. Il n'est pas le seul à vouloir profiter du boom des GPS nomades: ainsi, les fabricants "historiques" de GPS intégrés, comme Pioneer ou Alpine, viennent de sortir des modèles portables, "pour s'adapter au marché", selon M. Rosnet. Un troisième type de GPS, nomade mais intégrable, via une station d'accueil, au tableau de bord de la voiture, est déjà dans les cartons: Skoda a lancé un modèle avec ViaMichelin, Seat s'est allié avec Tomtom. "L'idée est de bénéficier des avantages des deux systèmes, pour que la navigation embarquée ne soit pas réservée aux voitures de luxe", explique Alain Cuq, directeur général de ViaMichelin.

Posté par Nassim90 à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La privatisation de GDF franchit l'étape de l'Assemblée nationale

SGE

SGELe projet de privatisation de GDF franchit mardi l'étape de l'Assemblée nationale avec son vote solennel par les députés, au terme de trois semaines de débats âpres, avant l'ultime épreuve du Sénat à partir de la semaine prochaine. L'issue du vote en fin d'après-midi ne fait pas de doute, sauf surprise de dernière minute, une large majorité des élus UMP s'étant ralliée à ce texte qui ouvre la voie à la fusion du groupe gazier avec Suez. Ce qui sera examiné avec attention en revanche, c'est le vote des quelques irréductibles UMP qui, à l'instar de Dominique Paillé (sarkozyste), Jean-Paul Anciaux ou Nicolas Dupont-Aignan, voteront contre, en dépit des appels du gouvernement et de Nicolas Sarkozy à faire preuve d'unité sur ce dossier. D'autres, comme le président UMP de la commission des Finances Pierre Méhaignerie, pourraient choisir de s'abstenir. Le président du groupe UMP, Bernard Accoyer, s'attend à une dizaine de votes contre et des abstentions. Les socialistes et les communistes, qui pendant trois semaines ont combattu le projet de loi avec le dépôt de plus de 130.000 amendements - un record sous la Ve République -, voteront comme un seul homme contre. A l'UDF, une majorité des députés devraient faire de même.

Au même moment, ce sera la mobilisation des syndicats CGT, FO, CFTC, CFE/CGC et Unsa de l'énergie, hostiles à la fusion GDF/Suez, qui ont appelé à une journée d'action nationale avec arrêts de travail et manifestation nationale à Paris. Le parcours parlementaire du texte, pour lequel l'urgence a été déclarée (une lecture dans chaque assemblée), se poursuivra à partir de mardi prochain au Sénat.

Posté par Nassim90 à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La mission tabac adopte son rapport durcissant l'interdiction de fumer

SGELa mission d'information achève ses travaux mardi avec l'adoption de son rapport qui devrait préconiser une interdiction de fumer dans les lieux publics effective pour tous au plus tard le 1er septembre 2007, sans exception pour les cafés, hôtels, restaurants et bureaux de tabac. Le rapport de la mission, qui a commencé ses travaux le 2 mai, sera soumis au vote de ses 30 membres en fin d'après-midi. Le texte, consultable depuis lundi par les membres de la mission, prévoit de recourir à un décret pour durcir la législation actuelle, comme l'avaient souhaité la majorité des députés UMP mardi dernier, ainsi que le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, auditionné par la mission mercredi dernier. Alors que Xavier Bertrand avait évoqué une décision "mi-octobre", Dominique de Villepin a laissé entendre lundi que le gouvernement était prêt à agir, estimant que les Français ne comprendraient pas qu'une décision ne soit pas prise à la suite des travaux de la mission. Le projet se prononce pour un "délai unique" applicable à tous les secteurs. Toutefois il envisage que le gouvernement puisse accorder un délai supplémentaire aux cafés, hôtels, restaurants et discothèques, courant au plus tard jusqu'au 30 juin 2008. L'annonce de ces dispositions a suscité une levée de bouclier des buralistes et des restaurateurs. L'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih) a déploré des conclusions "catégoriques" et le président de la Confédération des débitants de tabac, René le Pape, a jugé qu'elles étaient de nature "à faire descendre les buralistes dans la rue".

Posté par Nassim90 à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]